Lundi 1er Juin 1890

Vente des deux pressoirs de Camille LABASSÉ:

1890 MAIRIE EN CONSTRUCTION

Noter que «la nouvelle maison commune» est alors «en construction». Camille LABASSÉ n’est pas nommé dans cette annonce, mais il s’agit de ses pressoirs, restés sur place depuis un an, lorsque la Commune a acquis les immeubles de sa succession.

Voir les ventes du 30 Mai 1889.

 

1890 Pressoirs DARCQ