Mercredi17 Janvier 1923

Contrairement aux Britanniques, qui ont laissé leurs cimetières dispersés en petites unités, les Français ont eu la regrettable idée de regrouper les petits cimetières d’origine en de plus grands, éloignant ainsi les tombes du lieu où les hommes sont tombés.

La translation du cimetière militaire de Ville-Dommange dans celui de Bligny, sauf, bien sûr, pour les corps rapatriés par les familles en Février 1922, se trouve ainsi annoncée en Janvier 1923, parmi les autres de la région:

1923 17 jANVIER JO N6479355_JPEG_13_13EM

Pour l’origine et le développement de ce cimetière militaire à Villedo, voir mon blog :

Les Hommes du 43e RIC

http://43eric.canalblog.com/  

à partir du 06 Juin 1918.

BLASON VD