Jeudi 09 -

Dimanche12 Juin 1921 : Mutualité et coopération agricoles.

Dans l’Histoire de la seconde moitié du XIXe siècle, une des choses les plus intéressantes est de voir émerger les diverses institutions que nous avons connues comme allant de soi, « faisant partie du paysage », et en particulier tout ce qui relève de l’organisation du milieu rural ou, mieux, de l’organisation socioprofessionnelle de la population des campagnes : premiers syndicats, coopératives, banques, ainsi que les communications (chemins de fer locaux), et autres distributions commerciales (magasins à succursales multiples, sans parler de toutes ces « sociétés » qui florissaient dans nos villages dès avant la Grande Guerre... Toute cette mise en place faite dans l’esprit « bon enfant » de l’époque, si loin des « grosses machines » que nous connaissons maintenant, mériterait une Histoire synchronique et diachronique, synthétique et complète, mais ce serait, là encore, bien des recherches à mener ; et de cela, non plus, nous n’aurons ni le loisir ni les moyens…

Aujourd’hui, donc, juste quelques mots sur la naissance de la banque rurale…

On sait que Les efforts du ministre de l’agriculture Jules Méline aboutissent au vote de la loi du 5 novembre 1894, acte de naissance du Crédit Agricole : la loi autorise la constitution de Caisses locales du crédit agricole entre les membres de syndicats agricoles, qui engagent leur responsabilité selon le principe du mutualisme.

http://www.credit-agricole.com/Le-Groupe/Histoire-du-groupe-Credit-Agricole

Mais, pour en parler « à Villedo », nous voici déjà aux premières années du XXe siècle. Du moins si l’on s’en tient au calendrier, même si l’on peut tenir que ces années d’avant guerre sont encore le prolongement du siècle précédent, et que le XXe a pris naissance, justement, dans le chaudron de cette Guerre…

Un premier Congrès de la Mutualité et coopération agricoles a lieu à Bordeaux en 1907 ; mais il y en avait précédemment déjà eu un à Montpellier en 1904.

A Villedo, la Caisse locale est fondée en 1911. Ce qui ne lui donne pas place parmi les précurseurs, mais pas non plus parmi les retardataires.

Je n’ai pas (encore) pu documenter cette naissance ; il faut donc enjamber la fameuse Guerre de 14, et l’on se retrouve en 1921, pour avoir quelques données de plus.

Les 9/12 Juin de cette année-là se tient, à Reims, le IXe Congrès national de la Mutualité et Coopération agricoles.

1921 1 N6581366_JPEG_7_7

Pour ce qui concerne Villedo, dans les actes de ce Congrès, nous pouvons lire, parmi les noms des membres du Comité d’organisation, celui de FRESNE-LAHERTE, et celui de LADURÉ membres du C.A. de la Caisse régionale de la Marne, de l’Aisne et des Ardennes.

1921 2 N6581366_JPEG_13_13DM

Nous avons déjà rencontré Pierre FRESNE-LAHERTE, quoique dans un sujet chronologiquement postérieur (05 Juillet 1925)… quant à LADURÉ, il s’agit peut-être d’un de mes lointains cousins ou grands oncles, mon arrière grand-mère étant né sous ce patronyme. Mais lequel ? Le notaire de Rosnay ? -Son lieu d’origine n’est pas indiqué… Dommage.

On trouve en outre les noms des représentants de la Caisse locale de Villedommange :

FRESNE-LAHERTE, Président ; Henri LABASSÉ, Henri COLLIER, Ulysse FAUBERT.

1921 3 N6581366_JPEG_16_16DM

Enfin, on y apprend la date de création de cette Caisse locale : 1911, comme dit ci-dessus ; et qu’en cette année 1921 elle regroupe 62 membres pour un capital de 12.700 francs versé au 1er janvier 1921 ; ce qui place cette caisse à bon rang quant au nombre des membres plus que par le capital versé, indice d’une richesse bien modeste des cahous, sans doute… comme on peut le voir dans le tableau suivant :

1921 4 N6581366_JPEG_65_65DM

MUT AGRI 1921 1

MUT AGRI 1921 2

BLASON VD